cadiLe changement climatique dans les Pyrénées est déjà un constat. Cependant le manque de jeux de données et études, homogènes et globales sur les deux versants du Massif, a été identifié comme une difficulté générale pour la caractérisation des impacts du changement climatique dans les Pyrénées. Au-delà de la problématique des échanges transfrontaliers, le milieu montagnard lui-même est un environnement difficile pour l’étude du climat tant par la variabilité spatiale des paramètres (notamment avec l’altitude, l’exposition, la distance au littoral) que par la disponibilité limitée de longues séries de données.

La coopération joue alors pleinement son rôle en mutualisant les connaissances existantes pour une vision globalisée sur le Massif, permettant ainsi d’optimiser l’utilisation des sources d’information.

En outre, il est indispensable d’agir simultanément sur deux plans :
          - D’une part, seule une réduction immédiate et drastique des émissions de gaz à effet de serre (GES) permettra d’éviter que le changement climatique n’ait de graves répercussions : c’est l’action d’atténuation du changement climatique.
          - D’autre part les sociétés doivent parallèlement relever le défi de l’adaptation à ses conséquences en réduisant la vulnérabilité et en adaptant les acteurs et les territoires à l’évolution du climat : c’est l’action d’adaptation au changement climatique. Les mesures d’adaptation sont en effet devenues un complément inévitable et indispensable aux mesures d’atténuation des émissions des GES.

Les stratégies d’atténuation du changement climatique se sont largement développées en une vingtaine d’années. Le volet adaptation du changement climatique n’a en revanche émergé que très récemment. Freiné par le manque de connaissance, il s’est principalement centré dans un premier temps vers la mise en place de programmes de recherche.

Par ailleurs, les impacts du changement climatique sont et seront très variables d’un territoire à l’autre du fait de leur contexte géographique, socioéconomique ou encore culturel. L’adaptation au changement climatique doit donc principalement être pensée aux échelles régionale et locale, et les solutions adaptées à chaque territoire et à chaque secteur en lien avec les acteurs concernés.

L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique

Conscient de son rôle en tant qu’acteur de premier plan sur le massif pyrénéen, la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP) a décidé de développer dans ce domaine un cadre d’actions partagées entre ses membres. A cet effet, la CTP a mis en place le projet de l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC).

Le but principal de ce projet est de comprendre les impacts du changement climatique dans les Pyrénées et de s’engager dans l’objectif d’accompagner dans l’adaptation le devenir du territoire pyrénéen particulièrement fragile. Il permettra ainsi d’obtenir un véritable éclairage sur la situation environnementale du Massif à travers l’étude des conséquences climatiques sur la forêt, la biodiversité, l’eau et les risques naturels, et d’en tirer des premières pistes de recommandations opérationnelles pour d’autres secteurs.


Pour en savoir plus :
opcc
>
L’OPCC : ‘Qui sommes-nous ?’

> Le projet POCTEFA (OPCC-EFA 235/11)


logo def>
'Observer pour s'adapter'
a également été le sujet du Colloque international sur le changement climatique en zones de montagne, organisé par la CTP, dans le cadre du projet OPCC-POCTEFA, le 6 novembre 2013 à Pampelune.

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre