FLORAPYR

Vous êtes ici

FLORAPYR
Mécanisme de financement: 
Poctefa Interreg 65% Cofinancements : Etat Français, Région Occitanie, Partenaires
Date de début: 
07/2016
Jef de file: 
CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées
Nom du coordinateur: 
Gérard Largier
Perssonne de contact: 
Gérard Largier
Envoyer un message: 

1. Défis du projet

 

Le massif des Pyrénées, situé entre l'océan Atlantique et la Méditerranée, est particulièrement représentatif des principaux défis climatiques dans les zones de montagne. Ce territoire présente un haut degré de vulnérabilité en particulier vis-à-vis de la biodiversité. La flore et la végétation des Pyrénées sont susceptibles d’être affectées par les évolutions climatiques avec des conséquences tant sur le maintien de ce patrimoine exceptionnel (espèces, milieux, paysages, cadre de vie) que sur la valorisation des ressources qu’elles représentent.

Le programme FLORAPYR constitue la poursuite, la capitalisation et le confortement des collaborations, des ressources partagées et des résultats du volet biodiversité de l’Observatoire pyrénéen du changement climatique mené de 2011 à 2014 (OPCC – EFA235/11).

À partir des ressources partagées de l’Atlas de la Flore des Pyrénées et du dispositif de suivi des combes à neige pyrénéennes, développés dans le précédent projet, le projet FLORAPYR met en place de nouvelles actions cohérentes, pour renforcer la coopération transfrontalière dans les Pyrénées avec les acteurs de la connaissance du patrimoine floristique des Pyrénées et de manière transversale avec les organisations partenaires de l’OPCC.

Le programme FLORAPYR, permettra d’une part de maintenir, de développer et de mettre à disposition les connaissances sur la flore et la végétation des Pyrénées, indispensables pour étudier les effets du changement climatique, et d’autre part contribuera activement à la production d’indicateurs en lien avec ces évolutions grâce à différents dispositifs de suivi de terrain.

 

2.Objectifs du projet   

 

L’atlas de la flore des Pyrénées permet de disposer d’une base de connaissances actualisée, utilisable par l’ensemble des acteurs pour connaitre les enjeux et définir des priorités d’action et de suivi de la flore, en relation avec sa conservation. Son extension à d’autres groupes biologiques (bryophytes), ainsi que le catalogue des végétations, constituera une base solide pour évaluer et gérer la diversité végétale pyrénéenne. Les objectifs du projet visent à améliorer la fonctionnalité de l’atlas pour faciliter l’accès et l’utilisation aux différents acteurs (chercheurs, enseignants, éducateurs, gestionnaires de l'environnement et le public en général). A cette fin, il offrira de nouvelles possibilités d’interrogation (par territoires, groupes d’espèces, périodes, etc.) et de visualisation de différentes couches d’information qui pourront être consultées sur le portail web de l’OPCC.

Par ailleurs, le dispositif de suivi des combes à neige, en place depuis 2011, sera conforté et amélioré par la collecte de données pour optimiser l’information obtenue et accroitre sa pertinence. Il sera associé à un dispositif de simulation des effets d’un réchauffement (OTC) et au suivi des combes à neige par télédétection, une approche originale et novatrice bénéficiant des technologies des satellites les plus récents. La participation au programme Gloria permettra d’augmenter l’intérêt de ce dispositif à l’échelle pyrénéenne et contribuera à la visibilité internationale de l’OPCC.

Le projet propose plusieurs nouveaux objectifs :

-  l’élaboration d’une liste rouge de la flore pyrénéenne qui sera exemplaire en Europe par une approche à l’échelle d’un territoire biogéographique et transfrontalier, non délimité par des frontières politiques ou des limites administratives, plus pertinent pour évaluer les risques d’extinction que les territoires des états ou des régions, ou pour développer des politiques de conservation, car cohérent avec les caractéristiques des populations et des aires de répartition des espèces dans l’ensemble de la chaine ;

- L’implication d’un large public dans la collecte de données contribuera à la diffusion d0informations et à la sensibilisation sur les effets des changements climatiques sur la flore de montagne, ses phénomènes et ses enjeux pour les Pyrénéens.

 

3.Méthodologie

 

Ces objectifs seront atteints à travers trois actions principales :

Compléter, synthétiser, faciliter l’accès aux connaissances sur l’état de la flore et de la végétation des Pyrénées pour les mettre en relation avec celles sur l’évolution du climat;
Définir les principaux problèmes de conservation de la diversité végétale, sélectionner les espèces et les communautés prioritaires pour la conservation et orienter des politiques de préservation communes pour l'ensemble du territoire des Pyrénées ;

Produire et compléter les indicateurs sur le suivi de la flore et des végétations pyrénéennes en relation avec le climat;.

Le projet s’appuie sur l’expérience et les résultats obtenus par des institutions spécialisées dans leur territoire d’intervention. Le cadre de mission de ces institutions leur permettra de maintenir les outils développés et de poursuivre la gestion des données et les protocoles de suivi liés à ce projet, à plus long terme.

Il répond également à des attentes des décideurs et du grand public d’accéder à une information pertinente et organisée à l’échelle d’un territoire aussi exceptionnel que les Pyrénées, ce qui constitue un atout pour la pérennité à long terme. Les placettes permanentes du suivi des combes à neige,  localisées et décrites précisément, constituent ainsi d’irremplaçables états de références pour de futures comparaisons diachroniques.

 

4.Résultats

 

Les principaux résultats escomptés du programme FLORAPYR étaient la poursuite de la coopération transfrontalière, l’échange d’expérience, la coordination entre acteurs de la connaissance de la flore et de la végétation pour produire des résultats utilisables et appropriables largement à l’échelle pyrénéenne. Le projet FLORAPYR a permis de maintenir et compléter les bases de connaissance sur la flore pyrénéenne, d’évaluer la situation actuelle de la flore vasculaire et de développer les dispositifs de suivi permettant de produire des indicateurs :

Accès aux données sur la flore et à des données de synthèse sur le patrimoine floristique pyrénéen :

Grace au projet, l’atlas rassemble désormais plus de 2,3 millions de données pour presque 6200 plantes, vasculaires (5068) et bryophytes (1121) sur une interface en ligne rénovée qui va faciliter les mises à jour. Une fiche en espagnol et en français donne des informations générales et écologiques pour chaque espèce, ainsi que la carte de répartition. Des couches de synthèse peuvent être consultées dans le géoportail de l’OPCC (densité d’information par maille de 10x10 km pour l’ensemble de la flore et pour d’autres indicateurs).

 

Carte de répartition de l’Androsace ciliée (Androsace ciliata DC.), endémique des Pyrénées.

Consulter l'Atlas en ligne.

Le catalogue des végétations de haute altitude rassemble plus de 170 types de végétation, avec une fiche pour chacun et sa carte de répartition générale. Ce catalogue servira de base pour intégrer des données plus précises et alerter sur les enjeux de conservation. Le catalogue est consultatble en ligne sur le site de l'Atlas de la flore des Pyrénées.

Production d’outils d’évaluation des menaces et des enjeux à l’échelle du massif pyrénéen et des ses territoires

Cette liste rouge permet d’évaluer le risque d’extinction des espèces. Elle a été réalisée, à l’échelle du massif des Pyrénées, selon la méthodologie de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). La situation de plus de 4000 plantes a été examinée par les experts du projet et des experts externes pour aboutir au constat qu’un peu plus de 2 % de la flore des Pyrénées est menacé. La vulnérabilité de ces espèces par rapport au changement climatique est fonction des scénarios d’évolution des températures et précipitations.

 

Télécharger la liste rouge (FR)

 

Photo : la Dioscorée de Chouard (Borderea chouardii Gaussen), une plante en danger critique d’extinction (CR) © M. Bernal

Production d’indicateurs de suivi en lien avec le climat

Ce dispositif permet de suivre depuis 2011 ces habitats uniques et particulièrement sensible du point de t climatique. Grâce à l’implication de 7 partenaires, 14 sites ont été suivis. L’état des lieux des 14 sites a été amélioré et les observations réalisées chaque année. En outre, un suivi avec simulation de l’élévation des températures a été déployé sur 4 sites.

 

Photo : dispositif Open top chamber en Andorre, © B. Komac / IEA-CENMA.

Le dispositif international Gloria (Global Observation Research Initiative In Alpine Environments) de suivi de la flore de haute montagne au niveau international concerne actuellement 100 massifs montagneux dans le monde entier. En complément des deux sites existant déjà en Aragon eux nouveaux sites ont été mis en place dans les Pyrénées françaises, avec l’appui de la Fédération des réserves naturelles catalanes et du Parc national des Pyrénées.

 

Photo : nouveau site GLORIA dans les Pyrénées centrales, © A. Reteau / CBNPMP.

Phenoclim est un programme scientifique et pédagogique qui invite le public à mesurer l’impact du changement climatique sur la végétation en montagne par des observations participatives du développement phénologique (cycle de vie) de 13 espèces cibles. Il a été déployé dans les Pyrénées avec l’aide du CREA Mont-Blanc et une animation dynamique du réseau transfrontalier d’éducation à l’environnement Pyrénées Vivantes, animé par la LPO. Grace à cette initiative 42 zones d’observations sont actuellement suivies.

 

Accéder à la page de Phénoclim Pyrénées sur le site de l'OPCC

Répartition des espèces : évolution de la répartition de groupes d’espèces sensibles, couches d’information en développement sur le géoportail de l’OPCC2.

 

Flore menacée : pourcentage et nombre d’espèces menacées ou quasi menacées dans les Pyrénées et couche d’information sur géoportail de l’OPCC2.

 

Suivi des combes à neige : évolution de la composition floristique des habitats ; évolution de  la phénologie de Salix herbacea et des espèces spécifiques, évolution des températures sur les sites de suivi; évolution de la durée du recouvrement neigeux

 

Phénologie : indices phénologiques de printemps et d’automne (Phénoclim Pyrénées)

Communication et appropriation des enjeux par le grand public

Cet objectif a été atteint notamment grace au suivi participatif et à la participation à des actions de communication.

 

Conclusions 

La complexité des interactions entre les différents éléments des changements globaux rend difficile l’évaluation des effets directs du changement climatique sur la flore pyrénéenne. De longues séries de données sont nécessaires pour les comparer avec les données climatiques, y compris pour des dispositifs à haute altitude. Les travaux du projet FLORAPYR a permis la production de  données,initiales mais sont surtout des bases indispensables pour le suivi et l’analyse des phénomènes de changement global et climatique à moyen et plus long terme. Des dynamiques fortes sont enclenchées, que les partenaires souhaitent poursuivre.

 

 

5.Partenaires du Projet  

 

Partenaire Logo corporatif Région / CCAA
Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CBNPMP)

Occitanie et Nouvelle-Aquitaine
Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles (CBNMed)

Occitanie
Instituto Botánico de Barcelona (IBB-CSIC)

Catalogne

 

Instituto Pirenaico de Ecología (IPE-CSIC),

Autre

 

Aranzadi Zientzia Elkartea - Sociedad de Ciencias Aranzadi

Gipuzkoa
Bazzania S.C., Investigación y Gestión en Biodiversidad

Alava

 

Universitat de Barcelona (UB)

Catalogne

 

Partenaire associé Logo corporatif Région / CCAA
Institut d’Estudis Andorrans (IEA-CENMA)

Andorre
Comunidad de Trabajo de los Pirineos

Aragon
Organisations associées    

Consorci del Museu de Ciències Naturals de Barcelona

Catalogne
Ligue pour la protection des oiseaux

Autre
Office national des Forêts

Autre
Nature Midi-Pyrénées

Occitanie

 

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

Mise à jour 20/10/2019

Géoportal

 

 

 

 

Accès

Comité Technique et Comité exécutif

Govern d'Andorra Région Nouvelle-Aquitaine Gobierno de Aragón Generalitat de Catalunya Eusko Jaurlaritza | Gobierno Vasco Occitanie Nafarroako Gobernua | Gobierno de Navarra


Comité de pilotage et partenaires du projet OPCC2

FORESPIR CTP Universidad Zaragoza IPE - CSIC Conservatorie Botanique National EEAD - CSIC brgm


Cofinanceurs du projet OPCC2

Occitanie alima'agri POCTEFA Fundación Biodiversidad PIMA adapta

OBSERVATOIRE PYRÉNÉEN DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Avenida Nuestra Señora de la Victoria, 8
22.700 - Jaca
Huesca - España

+34 974 36 31 00
info_opcc@ctp.org

Contact